DepanneTonPC, dépannage et aide informatique

Connexion :


Pass oublié | Inscription

En ce moment sur le site :

Comparateur de prix high tech

Partenaires :

Blog Coupe du monde
The Site Oueb
Tom's Hardware
NDFR

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les wikis !

  • 3.4/5 étoiles.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
3192 votes, moyenne : 3.4/5
Publié par nevel le Mercredi 30 juillet 2008 dans la rubrique Internet

Navigation :

2 - Les wikis aujourd'hui

Les wikis, plus que jamais au cœur de l'actualité

Le constat est simple, l'actualité des wikis est très chargée.
Ces systèmes offrent de nombreuses perspectives, c’est pourquoi de plus en plus de personnes s'y intéressent, en particulier dans le monde du travail.
Autre fait prouvant, s’il en était besoin, la démocratisation de ce type de plateforme, le géant Google se montre lui aussi attiré par la formule wiki.
Quand les wikis s'invitent dans les entreprises
Il est intéressant de remarquer que ce support collaboratif est de plus en plus utilisé en entreprise. Il permet en effet une communication plus intéressante que les e-mails et les messageries instantanées. Il existe même aujourd'hui une catégorie de wikis distincte dédiée aux entreprises : les «CorporateWikis».

Dans cette catégorie, on retrouve le système Open Source conçu, une fois n’est pas coutume, par Microsoft : FlexWiki.
Sur le même terrain, est à noter également JotSpot qui a été racheté il y a quelques temps par Google.
Ce phénomène est un exemple supplémentaire mettant en lumière les nombreuses déclinaisons et applications possibles des wikis, notamment au sein de grandes firmes.

Google s'intéresse de près aux wikis
Google porte semble-t-il beaucoup d'intérêt aux wikis. On se souvient notamment du rachat en 2006 de la plateforme JotSpot par le géant. JotSpost permet à quiconque de créer son propre wiki assez rapidement.

En ce début d'année, le géant de Mountain View a lancé une nouvelle application de création de wikis qui s'appuie sur la technologie de JotSpot, il s'agit de Google Sites. Le service a été amélioré afin d’autoriser l'insertion de vidéos, d'agendas, de présentations, de texte ainsi que de pièces jointes.



Autre fait d'arme marquant du géant du Web : le lancement très récent d'un concurrent à Wikipédia, Knol. Le concept de Knol est de mettre en lumière les auteurs. Les contenus couvrent tous les domaines. Les utilisateurs peuvent librement poster des commentaires et des questions à la suite des articles. En revanche, les lecteurs ne pourront pas retoucher directement les articles, mais seulement suggérer des modifications à l'auteur. Le principe même du wiki est donc remis en question sur le service Knol qui s’en veut pourtant un prolongement direct.

Wikipédia, Knol et Citizendium : 3 wikis en compétition

Il existe des milliers de wikis différents sur internet. Cependant, les wikis dit « encyclopédiques » ne sont pas légion à cause du nombre de contributeurs qu'une telle thématique implique. Les trois principaux sont Wikipédia, Knol (Google) et Citizendium qui a été créé par l'un des fondateurs de Wikipédia. Ceux ne sont pas les seuls dans ce domaine mais les outsiders sont cependant de bien moindre importance.

Ces trois wikis ont pour vocation de proposer du contenu encyclopédique. Ils sont donc, d'une certaine manière en concurrence directe même si plus il y a de contenu libre, mieux c'est.
Wikipedia
Lancé en 2001, Wikipédia est historiquement le meilleur représentant du monde des wikis. La force de cette encyclopédie en ligne réside dans son nombre important de contributeurs. Ce sont en effet des millions d'articles qui sont disponibles dans la langue de Shakespeare et des centaines de milliers d'autres dans de nombreuses langues dont le français, l'espagnol, l'italien, le turc ou encore l'allemand. Ce sont exactement 171 langues qui sont disponibles.

L'autre point fort de Wikipédia est son excellent référencement au sein de Google. 50% des visiteurs de Wikipédia proviennent en effet directement du moteur de recherche. Tapez un mot sur Google, à coup sûr vous retrouverez un résultat de Wikipédia en première page. Prenez par exemple le mot "cerf-volant", la définition de Wikipédia se retrouve tout simplement en première position.



Malgré tout, cette force se révèle aussi être une grande faiblesse. En effet, une telle dépendance est dangereuse surtout lorsqu'on sait que Google a lancé très récemment un concurrent direct de Wikipédia, remettant en cause la légitimité acquise de droit de ce dernier. Il devient donc une cible de choix pour des challengers bien décidés à se tailler une part du gâteau.

L'ampleur du projet Wikipédia est telle qu'il existe des compilations d'articles sous forme de CD et de livres dans certains pays. Cependant, l'audience importante du site a conduit de nombreuses personnes à critiquer la fiabilité des informations présentées. Bien qu'une modération soit présente, n'importe qui peut modifier le contenu à tout moment.
Les cas de vandalisme ou d’orientation un peu trop poussée d’un article dit « sensible » défrayent régulièrement la chronique.

A noter que Wikipédia est motorisé par le logiciel libre MediaWiki porté par une équipe d'une soixantaine de développeurs qui se consacre à son développement. De ce fait, chacun peut installer son propre petit Wiki, d'autant plus que le logiciel est écrit en PHP et fonctionne avec MySQL (ou PostgreSQL) ce qui lui confère une large compatibilité.
Knol
Knol est le tout nouveau cheval de bataille de Google et vient concurrencer de plein fouet l'incontournable Wikipédia. Le concept de Knol est de mettre en lumière les auteurs. Les contenus couvrent tous les domaines. Les utilisateurs peuvent librement poster des commentaires et des questions à la suite des articles. En revanche, les lecteurs ne pourront pas retoucher directement les articles, mais seulement suggérer des modifications à l'auteur.

Contrairement à Wikipédia, plusieurs articles (ou "knols") peuvent traiter du même sujet permettant ainsi de confronter les différentes opinions des auteurs. Cela devrait permettre au lecteur de se faire son propre avis sur la question. Un système de vote est également disponible pour mettre en valeur la version préférée des lecteurs dans le moteur de recherche, lorsque plusieurs knols traitent du même sujet.



Autre point important : l'auteur peut, s’il le souhaite, intégrer des publicités (via Google Adsense) dans son article. Il a ainsi la possibilité d'être rémunéré, les recettes étant partagées entre l'auteur et Google lui-même. A noter également que les articles sont publiés sous licence Creative Commons permettant la copie et la distribution de ceux-ci à condition que le nom de l'auteur soit cité.

Avec Knol, Google s’attaque directement à la chasse gardée de Wikipédia.
Comme on le sait, une grande partie du trafic de Wikipedia provient de Google. Or, Google a l'intention de référencer également ses Knols dans son moteur de recherche !
De plus, le trafic de Knol sera monétisé, contrairement à Wikipedia qui ne vit que grâce aux dons des visiteurs.
Par ailleurs, certains craignent une fuite des "grands" rédacteurs de Wikipédia vers Knol, en partie grâce à la rémunération offerte.

La proposition de Google s'avère donc être une sérieuse menace pour Wikipédia à l'heure actuelle.
Pour l'anecdote, vous pouvez remarquer qu'en tapant "Knol" dans le moteur de recherche Google, c'est un article de Wikipédia qui ressort en première position !

Citizendium

Citizendium est un autre exemple de projet encyclopédique. Il a été lancé en 2006 par Larry Sanger. Il s'agit ni plus ni moins de l'ancien rédacteur en chef de Nupedia, projet qui est à l'origine de Wikipédia. Il ne s'agit pas tout à fait d'un concurrent à Wikipédia, mais plutôt d'une alternative. En effet, les visiteurs qui souhaitent écrire sur Citizendium sont guidés par des experts pour éviter toute désinformation, contrairement à Wikipédia.



L'objectivité et la rigueur représentent donc une priorité pour Citizendium. Cependant la seule langue disponible est l'anglais et on ne compte pas plus de quelques milliers d’articles, le choix devant être fait entre la quantité et la qualité.
Ces deux points négatifs rendent pour le moment cette encyclopédie peu attractive pour le grand public francophone.Tags web wiki internet wikipedia encyclopedie site
Commentaires | Imprimer | Ajouter à : Scoopeo del.icio.us Digg this Technorati fuzz