DepanneTonPC, dépannage et aide informatique

Connexion :


Pass oublié | Inscription

En ce moment sur le site :

Comparer les offres ADSL

Partenaires :

Blog Coupe du monde
The Site Oueb
Tom's Hardware
NDFR

Test du Zalman VF1000 LED et de son heatsink ZM-RHS88

  • 3.6/5 étoiles.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
2111 votes, moyenne : 3.6/5
Publié par AlexMagnus le Lundi 29 octobre 2007 dans la rubrique Matériel

Navigation :

4 - Les petits glaçons qui vont bien... ou pas.

Résultat des tests

Zalman VF1000LED & ZM-RHS88
Force est de constater qu'en Fanless, le Zalman s'en sort moyennement bien. A des fréquences de 200/200, la température est tout à fait honorable. Cependant, dès que l'on commence à monter en fréquence, les chiffres s'affolent : pour arriver aux valeurs par défaut, la température grimpe de 8°C, et pour atteindre l'overclock que nous lui appliquions, la carte chauffe encore de 13°C, ce qui lui fait atteindre 67°C. Certes, cette température n'est pas encore celle que l'on obtient avec le rad stock en FULL (soit 10°C de plus), mais quand même...


Résultats en Fanless


Une fois le ventilateur enclenché, voilà que les températures baissent. "Encore heureux !", me direz-vous à juste titre.
Lorsque la carte a des fréquences @stock, la température stagne à 44°C en IDLE. Voilà qui est bien mieux. Par contre, une fois les tests en FULL lancés, on grimpe rapidement à un maximum de 61°C, ce qui nous fait un delta significatif de 15°C en moyenne par rapport au ventirad d'origine, et de près de 20°C comparé à l'IDLE.
Lorsque la carte est overclockée, les valeurs ne changent que très peu, pour ne gagner en moyenne qu'un malheureux degré. On reste toutefois à des valeurs assez décevantes...


Résultats en Low


Le VF1000LED va enfin atteindre ses lettres de noblesses une fois son ventilateur poussé à 12v. La différence avec le ventilateur à 5v est frappante : 10°C de gagnés sous Oblivion ! Voilà qui fait plaisir. Par contre, le ventirad est à cette vitesse très bruyant, voire désagréable. Certes, on souhaite qu'un vent de fraîcheur souffle sur notre carte, mais si c'est un blizzard un brin asthmatique qui nous empêche d'entendre les pas des Daedras, où va le monde...
En IDLE, comme vous pouvez le constater, le passage du ventilateur à 12v n'apporte guère de performance. Et vu le bruit dégagé, est parfaitement inutile.


Résultats en High


A la vue de ces résultats, y a-t-il réellement de quoi s'inquiéter ? Malheureusement, oui.
Comparatif avec le Thermalright HR03+
Nous vous avions signifié que le testeur avait déjà de monté sur sa 8800GTX un Thermalright HR03+, surmonté d'une belle soufflerie, en l'occurence un Sanyo Denki de 120*38mm pouvant atteindre les 103CFM... Et bien, je vous laisse observer ce graphe résumant tout nos tests :


Résultats comparés des deux ventirads


Avons-nous vraiment besoin d'en rajouter ? Sur une moyenne globale, et qui ne veut pas dire grand chose, le HR03+ fait 8°C de moins que l'ensemble VF1000LED & ZM-RHS88. Cependant, et comme nous l'avions soulevé dans la page précédente, le Sanyo Denki est puissant, bien plus puissant que le petit ventilateur Zalman. Il faut donc opérer une translation des résultats, et comparer les températures Low pour le HR03+ et High pour le Zalman :


Résultats comparés des deux ventirads, valeurs décalées


L'écart est déjà bien amoindri. L'ensemble Zalman grappille quelques centimètres dans la course au trophée. Mais n'atteindra pas la médaille d'or. Surtout que, pour un ventirad qui se dit être un "Professionnal ultra quiet VGA cooler", on en prend plein les oreilles. Autant que lorsque le Sanyo Denki est poussé à fond, alors que son débit lui est bien, bien supérieur.
Par ailleurs, si l'on observe uniquement la partie Fanless du graphique (voir zoom ci-dessous), le résultat ne peut que nous amener à penser que le Zalman n'est pas fait pour un haut stress. L'écart entre les températures selon les fréquences (200/200, 576/900, 650/1050) ne fait qu'augmenter, pour passer de 4-5°C entre les valeurs basses et @stock, à un fossé de 13°C en overclock.


Résultats comparés des deux ventirads, fanless

information :

L'overclock de 650/1050 était celui tenu par le HR03+ avant la venue de l'ensemble Zalman. Ensemble qui a eu un mal fou à tenir ces fréquences, l'ordinateur rebootant à plusieurs reprises. Nous avons toutefois continué les tests avec ces valeurs...

Verdict

Voici venue l'heure de rendre notre copie.

Zalman est un nom reconnu, et ses produits sont de qualité. Durant les dernières années, il n'était pas rare de voir conseiller ses ventirads, que ce soit pour CPU ou pour GPU. L'ensemble VF1000LED & ZM-RHS88 déroge quelque peu à la règle. Il a certes des qualités (facilité relative de montage, heatsink RAM réussi), mais de trop nombreux petits défauts. Et ces défauts, justement, sont là où on l'attendait.
Le Zalman n'est pas aussi performant que prévu. Généralement, on tend à dire qu'un produit est cher et bon, ou moins cher et moins bon, bien que ce soit une règle comportant heureusement de nombreuses exceptions. Ici, nous avons deux produits à monter sur une 8800GTX : un dissipateur RAM, et un ventirad proprement dit. Et, à l'heure où nous bouclons cet article, l'ensemble atteint les 60€, soit un prix bien au-dessus de ses concurrents. L'écart de prix ne se ressent pas dans les gains de températures. Pour conserver notre comparaison, le HR03+ se trouve aux alentours de 45€, voire 40€. Rajoutez à cela un bon ventilateur, voire un très bon selon vos envies, et vous obtenez presque le prix du Zalman, mais avec des degrés en moins.
Cependant, il faut bien avouer une chose, évidente, mais que nous n'avions pas vraiment soulevée : l'ensemble Zalman tient en un seul slot, là où le HR03+ en prend... cinq. Et c'est là un plus réellement appréciable.

Alors, devons-nous vous conseiller le Zalman ? Oui et non. Non, pour toutes les raisons que nous avons évoquées jusqu'ici. Oui, parce que mine de rien le produit n'est pas si mal que ça, surtout si vous avez un boîtier dans lequel la place est précieuse. Non encore parce que si le ventilateur se casse, vous ne pourrez pas le changer. Oui, parce que... nous ne voyons pas plus de réel argument en sa faveur.

Comme pour chaque achat informatique, tout est affaire de compromis. Là où un ventirad concurrent pourrait être très mauvais, le Zalman VF1000LED & ZM-RHS88 pourrait vous aller parfaitement.
Et puis aussi parce qu'il a une lumière bleue.

Comme pourrait le dire Jean-Louis Etienne : "L'iceberg a bien fondu, Jack ne risque plus grand chose. Le Zalman ne lui prendra pas la place de roi du monde."
Pour Contre
  • Qualité de fabrication
  • Facilité de montage
  • Températures honnêtes
  • Prix !
  • Bruit à 12v
  • Températures juste honnêtes
DepanneTonPC tient à remercier chaleureusement BACATA ainsi que Frederic de l'agence Agence CORP pour le don de matériel.

Tags led vf1000 temperatures ventirad zalman zm-rhs88
Commentaires | Imprimer | Ajouter à : Scoopeo del.icio.us Digg this Technorati fuzz