DepanneTonPC, dépannage et aide informatique

Connexion :


Pass oublié | Inscription

En ce moment sur le site :

Lexique informatique

Partenaires :

Blog Coupe du monde
The Site Oueb
Tom's Hardware
NDFR

Hadopi : faire le point sur la loi

Publié par mickael44 le 28/10/2009 10:06 dans la rubrique E-conomie
Tags peer p2p illegal telechargement loi mitterand albanel hadopi
Alors que la loi Hadopi 2 est désormais adoptée et que les premiers mails seront envoyés d'ici le début de l'année prochaine, nos confrères de PCInpact, qui ont suivi de très près le projet de loi depuis le début, viennent de publier un dossier complet retraçant le chemin parcouru ainsi que les différentes sanctions qui attendent l'internaute coupable.

Un dossier sur Hadopi... Quelle est donc l’utilité de faire un tel dossier sur ce thème qui a été tant de fois évoqué sur le web en général, et dans nos colonnes en particulier ? La réponse est simple : de nombreux lecteurs nous ont contactés pour nous demander de faire un point global, se plaignant d’un déluge d’informations aux termes parfois abscons. Il est vrai qu’entre la décision 1 du Conseil constitutionnel, la décision 2, la suspension d’un mois, celle d’un an, les informations contradictoires et floues selon lesquelles ce texte ne serait pas répressif, la situation des particuliers, des entreprises, les fameux logiciels de sécurisation, voilà beaucoup de trappes et de pistes sur lesquelles on peut se perdre.

Afin de remettre un peu d’ordre, voilà donc ce dossier pour faire le point. N’hésitez pas à réagir dans les commentaires, comme à chaque fois.

Commentaires | Imprimer | Ajouter à : Facebook Scoopeo del.icio.us Digg this Technorati

Commentaires

avatar

Par joem le 30/10/2009 16:23

Avec un système wifi, une accusation de téléchargement illégal peut-elle s'avérer applicable si l'internaute nie les faits reprochés ?
avatar

Par mickael44 le 30/10/2009 17:29

Citation de "joem" :

Avec un système wifi, une accusation de téléchargement illégal peut-elle s'avérer applicable si l'internaute nie les faits reprochés ?


Il y aura enquête pour déterminer cela. Le problème est que si tu n'a pas sécurisé correctement ton point d'accès (HADOPI ne précise pas la notion de "sécuriser correctement son point d'accès"), tu peux être tenu comme responsable alors que c'est ton petit voisin qui a téléchargé le dernier Johnny Hallyday.

Est-ce que la protection WEP, protection facilement cassable est-elle suffisante pour "sécuriser correctement son point d'accès". Et les Bbox dont les clés WPA peuvent être devinées ? Bref, il y a un énorme flou sur ce domaine qui fait que nous nous retrouvons avec quelque chose à deux vitesses : les gens qui ont la chance d'avoir un point d'accès correctement sécurisé ou qui savent bien sécuriser et les autres ...

Quid des accès Neuf Wifi, Free Wifi et Fon ... ??? Je tiens à rappeler que ces accès sont activés PAR DEFAUT et qu'il faut se rendre dans l'administration pour désactiver ces fonctionnalités. En désactivant cette fonctionnalité, on prive le libre accès à Internet d'où on veut. On peut donc en conclure que Hadopi est un frein au développement Internet.

Le problème c'est que les députés et autres responsables politiques favorables à Hadopi n'ont aucunes connaissances en la matière donc il y a des chances que la loi devienne vite inapplicable ... dans le meilleur des cas.
avatar

Par Ninth le 31/10/2009 02:31

Et y'avait pas une histoire de limitation des emails aussi ? Comme quoi ils peuvent pas envoyer autant qu'ils le voulaient (apparement un chiffre ridiculement bas) ? Je sais plus trop où j'avais lu ça.
avatar

Par joem le 31/10/2009 12:13

Citation de "Ninth" :

Comme quoi ils peuvent pas envoyer autant qu'ils le voulaient (apparement un chiffre ridiculement bas) ?


Il me semble que se soit 10000/jours.......une goutte d'eau parmi environ 5 millions de français qui utilisent le Peer-to-Peer (P2P).
avatar

Par AlexMagnus le 31/10/2009 13:10

Et surtout, va prouver que l'email envoyé a été reçu... S'il la preuve de la réception ne peut être amené, ce devrait être considéré comme nul !
avatar

Par Ninth le 31/10/2009 19:29

Je me demandais aussi, à quelle adresse email allaient-ils envoyer le courrier de menace ? J'imagine que c'est à l'adresse par défaut que nous offre notre FAI, nan ?
Parce que cette adresse, je la regarde jamais, j'y vais jamais, je ne connais même plus l'identifiant/mot de passe. Du coup si jamais je reçois un email (même si je n'ai évidemment aucune raison d'en recevoir un :roll: ), je ne le saurait jamais :o
avatar

Par AlexMagnus le 31/10/2009 19:33

Mon précédent post était une connerie, par ailleurs. La preuve de réception, je crois qu'on s'en tape.

C'est une bonne question, cela dit. Mon opérateur ne doit pas avoir mon adresse mail, en effet !

Ajoutez votre grain de sel :

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

Pass oublié | Inscription
Continuer sur le forum